Maille Boheme

05 juin 2021

La vie reprend

Bonjour,

 

Comment allez vous ? J’espère que vous avez pu profiter de la réouverture des terrasses de café et des divers assouplissements accordés récemment. Le temps ne s’y prêtait pas totalement mais j’ai savouré avec beaucoup de plaisir les petits cafés en terrasse. J’aurais même pu apporter mon tricot mais les places étant comptées je n’ai pas voulu squatter trop longtemps ma chaise et ma table.

 Aujourd’hui je voulais vous faire part de quelques nouvelles. Tout d’abord celles qui consultent Ravelry ont certainement vu passer l’annonce de Sisse Fog Odgaard concernant son projet de 10 000 shadows. Pour les autres voici de quoi il s’agit. Sisse est une artiste textile danoise qui propose à toute la communauté des tricoteuses, tous pays confondus, de tricoter de petits manchons en coton (ce sont les shadows) et de les lui envoyer afin qu’elle les travaille et les utilise dans une installation magnifique à venir. C’est un projet collectif et j’ai trouvé ça génial. D’abord le travail de cette artiste est tout à la fois très imaginatif et esthétiquement superbe ; ensuite voir réunir en un même lieu de petites pièces tricotées venues du monde entier me paraît fantastique en ces temps de pandémie où nous avons été isolées et immobilisées depuis plus d’un an. Les shadows, tous très colorés, vont se regrouper sous les doigts habiles de Sisse et, d’une certaine façon, représenter toute la communauté humaine. Alors, si vous voulez participer voici les liens : celui de l’artiste et celui de Ravelry.

_HEY8596_medium2

https://www.ravelry.com/patterns/library/10000-shadows

https://eng.sissefogodgaard.dk/portfolio/10-000/

Ensuite je souhaitais signaler à celles qui vivent dans le sud-ouest la tenue d’une exposition de peinture qui se tient actuellement dans le Gers. Le peintre m’est bien connu (c’est ma sœur !) et j’admire son travail depuis longtemps. L’année fut difficile pour tous les artistes (plusieurs expositions ont été annulées) aussi si vous passez par là, allez y faire un tour. L’exposition se tient au restaurant la Terrauboise , dans le très joli village de Terraube (près de Lectoure). Ce peut être un but de promenade pour ce week end, entre la visite du village, peut être un bon repas en terrasse au restaurant , et la visite de l’exposition de peinture.

 20210529_190125

A part ces annonces culturelles je voulais aussi vous montrer mes petits poissons range- bobines de fils !! Je ne les ais pas inventés du tout mais reproduits à partir du modèle présenté dans le livre de Cécile Franconie (aka FacileCecile) « Rangement à coudre ». Je poursuis mes recherches de rangements écoresponsables destinés à transformer mon foyer que je qualifierais sobrement de « vivant » (en fait passablement surchargé de fouillis divers car je garde absolument tout ) en un environnement allégé, coloré et pratique (il y a du travail, je vous le dis…).

DSC_0544

 

Bon, là je me suis attaquée aux boites de bobines de fils, celles qui s’emmêlent toutes seules, qui s’empilent et que l’on ne retrouve jamais quand on en a besoin. Maintenant, avec mes petits poissons, je vois d’un seul coup d’œil la nuance de rose qui me convient, ou cette bobine d’un bleu turquoise si particulier ! J’en suis juste au début, seuls trois poissons ont été réalisés, mais je me réjouis déjà du confort escompté quand tout sera rangé. Je vous conseille au passage le livre de Cécile que j’ai déjà amplement utilisé pour la confection de petits et de grands sacs.

DSC_0548

Bon week end à toutes et à tous. A bientôt

Posté par Maille-boheme à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


07 mai 2021

Bilan du mois d'avril

Bonjour

Ce fut un mois bien occupé où certains projets ont été finalisés, d’autres initiés et les derniers avancés. Par où commencer ?

Le tricot tout d’abord. Avant Noel j’avais terminé un petit gilet cache-cœur pour bébé, nommé Parisette en référence à la plante du même nom, protégée en Dordogne. Il fallait encore écrire le patron mais sa rédaction fut remise de semaine en semaine !. Et puis ce fut fait, corrigé, mis en test et le modèle est paru sur Ravelry (https://www.ravelry.com/patterns/library/parisette) et Makerist  (https://www.makerist.fr/patterns/parisette-cache-coeur-bebe) .

DSC_0518 (1)

C’est un modèle hyper classique mais toujours agréable à porter. Le jeu de lanières permet en outre d’adapter le gilet à la taille du bébé, ce qui permet un usage plus long du vêtement (oui, je cherche toujours à créer des modèles qui durent !!).

A part ça j’ai commencé à reprendre d’anciens modèles de layette, jamais publiés, mais qui méritent un coup de neuf dans la présentation (patron et photos). Il y a par exemple Pepino, un gilet rayé, légèrement cache-cœur dont le patron a été finalisé. Il est actuellement en test et je dois encore réaliser les photos. En voilà une à titre indicatif !

DSC_0701

 Si vous êtes intéressés pour le tester il reste encore des places ! Vous pouvez aller sur le site Yarnpond (https://www.yarnpond.com) pour postuler. Il est tricoté avec la laine BB merino de chez Fonty et propose 6 tailles de 3 mois à 2 ans.

Et comme je suis à fond dans la layette en ce moment il y a encore deux patrons à revoir et un troisième à créer d’après une idée qui m’est venue. Je vous présenterai tout ça au fur et à mesure.

 Question couture j’ai sorti des kits de lingettes à démaquiller lavables, dans leur petite panière et avec un filet de lavage. Toutes les lingettes sales peuvent être groupées dans le filet et celui ci placé directement dans la machine à laver. C’est mignon, super pratique et écologique, ce qui est toujours satisfaisant. Vous en trouverez plein sur Etsy (dont les miens https://www.etsy.com/fr/shop/PelotesEtBabioles?ref=search_shop_redirect ) et les sites regorgent de patrons si vous voulez les fabriquer vous-même.

DSC_0456

DSC_0481

Enfin j’ai lancé le prototype de pochettes spéciales pour aiguilles circulaires fixes. Je ne sais pas si vous les utiliser beaucoup mais je travaille presque exclusivement avec ce type d’aiguilles. Il m’est arrivé plusieurs fois de voir le câble d’une aiguille circulaire interchangeable lâcher au beau milieu de la réalisation d’un châle. Et là, franchement, ce n’est pas facile de récupérer les quelques 300 mailles en perdition. Donc j’ai opté pour des circulaires fixes. Et un autre problème a surgi ! Comment ranger tous ces ustensiles avec leurs câbles qui s’emmêlent, qui pendent ou qui s’enroulent ? Et puis j’ai fabriqué ça !

Fermé c’est une pochette triangulaire nouée par un joli ruban, légère et peu encombrante.

DSC_0484 Ouverte, elle révèle 12 casiers en tranches de camembert où ranger dans le bon ordre 12 aiguilles en comptant les tailles intermédiaires (2,25 mm, 2,75 mm etc..), du numéro 2 mm au numéro 5,5 mm. On peut même placer deux aiguilles par casier et ranger ainsi 24 aiguilles au total.

DSC_0447

Pour le moment j’en propose cinq exemplaires (sur Etsy, https://www.etsy.com/fr/shop/PelotesEtBabioles?ref=search_shop_redirect) en attendant les commentaires de retour. Si ça vous interesse contactez moi! Ultérieurement, et après quelques retouches éventuelles je pense en proposer en kits à faire soi même, et fournir aussi un patron pour celles qui souhaitent le faire elles-mêmes.

Par ailleurs, dans mes efforts constants pour réduire les déchets, éliminer le plastique et vivre plus simplement je suis allée faire une incursion sur les sites des Cleaners.  Puis j’ai commandé tout un tas de produits dits naturels (et pas si économique que ça tout de même) que j’apprend à utiliser.

DSC_0383

Première formule, trouvée sur le compte instagram de 2m05, un mélange à tout faire à base de savon noir que j’ai essayé avec succès. Oui absolument ! je n’y croyais pas trop mais ma cuisine brille je vous assure. Bon, le prochain essai c’est l’argenterie au blanc de Meudon ! Je vais y prendre goût et devenir fan des cleaners !

En attendant retour à ma couture et à bientôt.

Bonne journée et un bon week end (qui s'annonce superbe!)

10 avril 2021

Mes petits bocaux

Bonjour

Les plus âgés d’entre vous ont du connaître la boutique Pier Import qui, parmi les premières, proposait à la vente des objets du monde entier, de belle qualité. Comme tout le monde à l’époque j’avais acheté là des tas de choses que j’utilise toujours, des années après. 

Parmi eux il y avait les bocaux Pasabhaça, un gros bocal à pans coupés dans lequel on pouvait conserver le riz, le sucre et autre produit d’épicérie. Peu à peu j’ai multiplié ces bocaux et j’ai fini par y garder tout ce qui pouvait attirer les insectes, cafards en premier lieu. 

DSC_0391

Récemment, au cours de mes activités de rangement et mue par mes nouvelles orientations « green attitude » j’ai carrément généralisé ce mode d’organisation. La conservation de l’épicerie dans des bocaux de verre évite le séjour prolongé des produits dans des boites en carton imbibés de produits nocifs ainsi que l’accumulation dans des placards de sachets entamés qui se renversent souvent. Et voilà, ça donne ça !

DSC_0384 

Je trouve ces étagères plutôt jolies et super pratiques. En un coup d’œil je sais ce qu’il faut racheter, ce qui a été gâté par les mites ou tout simplement ce que je souhaite cuisiner. Au total il y a deux étagères de bocaux dans ma cuisine, l'une avec des bouchons jaunes (les anciens) et l'autre avec des bouchons rouges (les nouveaux).

 DSC_0386

En effet ces fameux bocaux sont difficiles à trouver maintenant que Pier Import a fermé depuis longtemps. Si on peut encore s’en procurer sur Internet, il ne faut pas être trop exigeante sur la couleur du bouchon.

DSC_0392

Dans la foulée j’ai rangé quelques épices dans des pots en verre ornés d’un joli capuchon spécialement tricoté par une amie. Finalement il ne reste plus grand chose dans mes placards, sinon d’autres pots en verre et quelques paquets résiduels.  

 DSC_0393 (1)

Et voilà, l’organisation de la cuisine terminée (humm, presque terminée !)

Bon week end!

Posté par Maille-boheme à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 avril 2021

La jupe Alix

Bonjour

Plissée ou froncée, élastiquée ou ceinturée, avec ou sans poches on l’a vue partout l’été dernier et la revoilà cette année. C’est la jupe boutonnée sur le devant, généralement mi-longue mais pas que, pratique, féminine, facile à porter et à accessoiriser. J’en ai quelques exemplaires dans ma garde robe et je viens de craquer sur une nouvelle version, parue dans le dernier numéro de Fibre Mood (https://www.fibremood.com/fr/magazines-de-couture)

DSC_0378

Pour celles qui, éventuellement, ne connaissent pas Fibre Mood il s’agit d’un catalogue de  couture paraissant cinq fois par an. Chaque numéro contient une douzaine de patrons modernes, charmants et faciles à coudre (plus ou moins), hyper bien expliqués. Il y a de très belles photos, des explications pas à pas, des tutoriels sur le web. Je l’ai découvert en suivant le blog de Bee made (http://bmade.canalblog.com) et je crois bien que je vais m’y abonner. Dans le dernier numéro il y avait donc la jupe Alix.

 Je l’ai réalisée dans un coton de couleur sauge brodé de motifs floraux ton sur ton. Je n’ai fait aucune modification en coupant ma taille habituelle excepté un raccourci de 5 cm dans la hauteur, adapté à ma taille (1m63). 

DSC_0380

 Depuis sa confection je l’ai déjà portée trois fois, profitant du beau soleil actuel. Avec une petite veste elle est parfaite, ou bien des qu’il fera plus chaud avec un T.shirt et une jolie ceinture en cuir.

DSC_0381

 

Bonne soirée

Posté par Maille-boheme à 20:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mars 2021

Rose et la nouvelle boutique

Bonjour,

 Comment allez-vous en ce début de printemps ?

Ici, en Dordogne, il fait beau et tout va bien. On profite des beaux jours pour faire un peu de jardinage, ranger la maison, préparer les projets des mois futurs. Des projets j’en ai plein la tête. Je viens d’en finir un gros et j’ai en perspective un modele de pullover en jacquard, sans doute le dernier de la saison. 

 Entre ces deux gros projets j’ai consacré un peu de temps à refaire une poupée, pour le plaisir et pour me changer les idées. Après Noémie que vous connaissez déjà http://mailleboheme.canalblog.com/archives/2020/07/26/38449628.html

voici donc Rose !

DSC_0350

Cette fois, le modèle n’a pas été suivi avec exactitude, les accessoires de Rose ayant été choisis ici ou là, sur d’autres modèles de poupée (toutes issues du même livre). Mais je l’aime bien avec son sac chien, son bandeau à fleurs et ses grosses bottines.

DSC_0356 Rose m’a distrait des semaines précédentes, très actives, car je viens de lancer ma boutique sur Etsy ! Il y a un an, je vous montrais tous mes encours, chacun dans son petit pochon si pratique . 

DSC_0469

Bien sur, les encours de l’année dernière ne sont pas tous terminés et d’autres s’y sont même rajoutés. Mais les petits pochons ont été si bien accueillis que j’ai décidé de les mettre en vente. Avec leur fermeture à coulisse ils permettent de garder la laine à l’intérieur du sac et de tricoter tranquillement au jardin, dans les transports en commun ou où vous voulez, sans perdre sa pelote. 

DSC_0831

 Pour offrir un peu de choix je présente aussi des étuis à brosse à dents, bien utiles en voyage,

DSC_0852 

des bavoirs pour les bébés  

DSC_0787DSC_0800 

Et, comme je me lance dans le zéro déchet, des charlottes alimentaires et, bientôt, des lingettes lavables (elles sont en cours de confection).

DSC_0321 (1) 

La boutique s’appelle Pelotes & Babioles https://www.etsy.com/fr/shop/PelotesEtBabioles

Elle propose des objets pratiques pour la maison et la vie au quotidien. Tout est fait à la main à partir de matériaux écologiques, en très petite série, et au gré de mes trouvailles ou de mes coups de cœurs. Venez la visiter de temps en temps, vous y trouverez peut être quelque chose qui vous fera plaisir. Et si vous souhaitez une pièce particulière contactez moi. Je l’ai peut être en magasin ou je pourrais peut être le réaliser juste pour vous.

 En attendant je vous laisse, pour me plonger dans le tricotage d’un cardigan d’été (juste avant le fameux pullover jacquard). 

Passez une bonne après midi et à très bientôt.


23 mars 2021

Labels des laines: organisation

Bonjour, 

Le printemps s’annonce, les premières fleurs s’épanouissent au jardin et des envies d’ordre fleurissent ici et là. Une tasse de café à la main, un petit tricot sur les genoux je contemple mes boites de rangement, c’est à dire mon chaos organisé. Par où commencer ?

DSC_0344

Bien sur il y a Marie Kondo et ses placards impeccables. Je suis fan et j’ai depuis longtemps adopté ses rangements verticaux (même les carottes sont rangées verticalement dans le réfrigérateur !). Mais je ne la suis pas du tout, mais alors pas du tout, en ce qui concerne les livres, ou les laines, ou etc….etc…Je suis aussi fan du « on garde tout, ça peut toujours servir », enfin presque tout. 

Bon, par où commencer ? Et bien par exemple par la boite aux labels de laine. Nous, les tricoteuses, nous gardons bien sur une trace de ce que l’on tricote, c’est à dire un label de la laine employée pour tricoter ce cardigan, ce châle, bref ce que l’on produit. Vous savez, c’est cette bande de papier qui entoure les pelotes de laine et sur laquelle on retrouve le nom, la composition, le code couleur, le numéro de lot. Au verso on précise le nom de l’objet tricoté. Et on attache un bout de la dite laine au label. Il suffit ensuite de ranger les labels dans des enveloppes (ou pas !!) Voilà, ça semble simple et efficace et ça donne ça. 

DSC_0781

Au bout d’un moment ça donne ça !

DSC_0779

Vous voyez le problème ?

J’ai donc commencé par cette boite et réorganisé de façon totalement différente ces fameux labels qui ne me servaient plus à rien, tant ils étaient en désordre. Sur un vieux cahier trouvé dans mes réserves je consacre désormais une page à chaque type de laine dont le nom est inscrit en gros en haut de la feuille. Puis je colle un label (un seul) sur le côté. Il ne me reste plus qu’à découper les indications de couleur et de lot et d’y ajouter un bout de la laine correspondante. Et voilà, maintenant ça donne ça :

DSC_0334 DSC_0336

Normalement je rajoute aussi le nom des patrons pour lesquelles j’ai employé cette laine spécifique. Mais évidemment, travaillant à partir d’échantillons anciens, j’ai des trous dans les informations.

 DSC_0335

Ce nouveau système est très pratique, économe en place et très facile à utiliser. Un index à la fin du cahier permet de retrouver assez vite la laine recherchée. Je ne l'ai pas inventé ex nihilo mais me suis souvenue d'un post ancien que j'avais lu, sans doute dans une chronique 'astuce rangement'. J'en suis vraiment contente mais on verra à l’usage si mon enthousiasme demeure…..

Bonne journée….

Posté par Maille-boheme à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mars 2021

Mes patrons à 2€

Bonjour,

Aujourd’hui et jusqu’à dimanche, le site Makerist sur lequel je vends mes patrons de tricot fait une promotion à 2 €. 

INSTA-SALE (1)

Il faut vous dire que sur cette somme je ne touche que 0,87€ aussi, si je participe à cette promotion, c’est avant tout pour faire un petit cadeau à celles qui me suivent et permettre à tout le monde d’acquérir mes patrons, quelles que soient leurs possibilités. Je publie sous le nom Pauline Walter.

https://www.makerist.fr/tricot/modeles-de-tricot?pattern-creator=1763-pauline_walter.

Il y a bien sur des centaines d’autres patrons, tous au même prix. Chacune peut y trouver son bonheur.

Bonne visite du site et à bientôt.

Posté par Maille-boheme à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mars 2021

Fin de la layette

Bonjour à toutes et à tous

Me revoila après une longue absence ! Pas un seul post depuis le mois de décembre !. 

Les fêtes, si particulières cette année, sont passées puis ce fut le mois de janvier, centré sur le tricotage des dernières pièces de layette pour une petite fille née à la mi février. 

Tous ces jours et toutes ces semaines défilèrent sans que je m’en rende bien compte, un peu engluée dans une torpeur grandissante. Je lisais l’autre jour dans la revue « Pour la Science » un article démontrant que la capacité de socialisation de Homo sapiens  a en partie favorisé son expension sur  toute la terre, au détriment des autres espèces humaines. Je ne sais pas si la théorie est très solide mais ces temps de confinement tendent à démontrer l’importance des rapports sociaux dans nos propres activités. Des qu’ils se réduisent drastiquement on tend à s’assoupir et à se replier dans une routine un peu morose. 

Néanmoins je n’ai pas été totalement inactive ! Tout d’abord j’ai finalisé (ou presque) la layette commencée à la fin de l’année 2020. 

DSC_0738

DSC_0739

 Ce petit manteau rose poudré a été tricoté selon le modèle Latte coat de Lise Chemerey. (https://www.ravelry.com/patterns/library/latte-coat).

Comme tous les modèles de cette créatrice celui ci est  charmant et bien expliqué. Le fil est une laine Plassard Softie (coloris 30) achetée en solde il y a quelques temps. C’est une laine sans histoire composée de 90% de laine et 10% d’Alpaga qui se tricote avec des aiguilles 5,5 mm à la jauge 16 mailles x 22 rangs. Mais elle manque un peu de caractère et de tenue si bien que je la trouve trop chère pour la qualité qu’elle offre. 

DSC_0748

DSC_0756

 Une autre laine Plassard (Week end, 50% laine, 50% acrylique, parme 3011) a été utilisée pour réaliser le gilet Aida Top de OGE knitwear design, une autre de mes créatrices layette favorites ! (https://www.ravelry.com/patterns/library/aida-top-down-cardigan---p111)

C’est une laine qui passe en machine, se tricote vite et bien mais qui ne m’enthousiasme pas. Je la trouve un peu lourde. La pièce tricotée en 3 mois est néanmoins toute jolie, avec son petit bonnet et même des chaussons assortis. 

 DSC_0755

Finalement une petite barboteuse avec son gilet assorti a été réalisé à partir, là encore, d’un modèle de OGE knitwear, avec le fil Debbie Bliss, baby cashmerino (l’un de mes fils préférés comme vous le savez…). Je n’ai pas eu le temps de photographier l’ensemble et ne dispose donc que d’une mauvaise photo prise durant le séchage de l’ouvrage. J'ai suivi le patron à la lettre en changeant simplement le rythme des rayures.

 https://www.ravelry.com/patterns/library/baby-overalls-with-detailed-cabled-bodice-and-matching-sweater-p037

Voilà pour la fin de la layette. La prochaine fois je vous parlerai de la réorganisation des labels de laine utilisés dans mes ouvrages ! Un premier pas dans le chaos de mes activités textiles…..

Bonne journée et à bientôt (cette fois)....

Posté par Maille-boheme à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

05 décembre 2020

Baby cashmerino en solde

Bonjour,

Je vous présentai la laine baby Cashmerino de Debbie Bliss sur mon dernier post, en vous disant qu'elle n'était plus produite et difficile à trouver.

Si cela vous interesse je vous signale qu'elle est aujourd'hui en solde (-25 à -30% selon le nombre de pelotes achetées) sur le site Lovecraf (https://www.lovecrafts.com/en-gb/l/all-crafts-promotions/promotions/buy-now?sbkcecww051220#?brand_global=2840&product_type=7564).

J'ai craqué pour 10 pelotes de bleu!!

390T390

Bon week end et à bientôt apres cette information flash....

Posté par Maille-boheme à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2020

Pantalon fleuri

Bonjour,

J’espère que vous allez bien en compagnie de vos tricots ou petites cousettes. Aujourd’hui je vais vous présenter un nouveau vêtement pour bébé tricoté avec un nouveau fil. Enfin, le fil n’est pas si nouveau que ça mais, dans mon étude des meilleurs fils de layette, je n’ai pas encore parlé de celui-ci. Je constitue progressivement un ensemble de fiches sur les fils que j’utilise pour tricoter. Je note leurs caractéristiques, les pièces que j’ai réalisées à partir d’eux et mon opinion (toute personnelle) sur leur qualités et défauts. Je partage ces fiches avec vous, à l’occasion de ce cycle « layette », aussi n’hésitez pas à me transmettre votre propre opinion et vos recommandations.

Voici donc le pantalon fleuri et son bonnet !

 

DSC_0629

Le modèle est issu du livre :

Bébé tendresse au tricot, Klompelompe. Editions de saxe. (https://www.edisaxe.com/bebes-tendresse-au-tricot).

C’est un livre qu’une amie m’a prêté et que je vais sans doute commander pour ma  bibliotheque car il présente une cinquantaine de très jolis modèles pour les bébés.

Le pantalon fleuri est un pantalon à bretelles, ce qui est très pratique, comportant un point à fils lancés en forme de petites fleurs. C’est un point très facile à mémoriser et très facile à réaliser. La seule difficulté réside dans la reconstitution du point au niveau de l’entre-jambe, au fur et à mesure des augmentations successives. Il n’y a pas d’explications particulières dans le modèle pour vous aider. On fait comme on peut, le mieux étant de tricoter toute cette partie en jersey, sans chercher, pour le moment, à reconstituer le point.  

DSC_0628 

Le fil est le baby cashmerino de Debbie Bliss (55% laine, 33% acrylique, 12% cachemire ; 50 g, 125 m). Il se tricote environ à la jauge de 25 m et 34 rgs pour 10 cm, compatible avec celle du modèle (24 m.). J’ai respecté l’échantillon du patron que j’ai obtenu avec une aiguillle de 3,5 mm. Le coloris utilisé est le lilac, 340010 et il m’a fallu 3 pelotes pour réaliser le pantalon et le bonnet en taille 6 mois.  

La Baby Cashmerino de Debbie Bliss est depuis longtemps l’un de mes fils préférés pour tricoter la layette. Filé en S/S, ni trop fin, ni trop gros, excellente définition, beau drapé, souple, doux, lumineux, il passe en machine. Malheureusement Debbie Bliss arrête ce fil merveilleux que l’on trouve de plus en plus difficilement. Voici quelques laines de substitution que je me promets d’essayer dès que mon stock sera épuisé…..:

Lang : Cashmerino for baby and more

Ella Rae : Cashmereno sport

Milla Mia : Naturally soft merino (mais juste merino).

 DSC_0631

Passez un bon week end et à la semaine prochaine pour un nouveau modele et un nouveau fil..

Posté par Maille-boheme à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,