Bonjour, 

Le printemps s’annonce, les premières fleurs s’épanouissent au jardin et des envies d’ordre fleurissent ici et là. Une tasse de café à la main, un petit tricot sur les genoux je contemple mes boites de rangement, c’est à dire mon chaos organisé. Par où commencer ?

DSC_0344

Bien sur il y a Marie Kondo et ses placards impeccables. Je suis fan et j’ai depuis longtemps adopté ses rangements verticaux (même les carottes sont rangées verticalement dans le réfrigérateur !). Mais je ne la suis pas du tout, mais alors pas du tout, en ce qui concerne les livres, ou les laines, ou etc….etc…Je suis aussi fan du « on garde tout, ça peut toujours servir », enfin presque tout. 

Bon, par où commencer ? Et bien par exemple par la boite aux labels de laine. Nous, les tricoteuses, nous gardons bien sur une trace de ce que l’on tricote, c’est à dire un label de la laine employée pour tricoter ce cardigan, ce châle, bref ce que l’on produit. Vous savez, c’est cette bande de papier qui entoure les pelotes de laine et sur laquelle on retrouve le nom, la composition, le code couleur, le numéro de lot. Au verso on précise le nom de l’objet tricoté. Et on attache un bout de la dite laine au label. Il suffit ensuite de ranger les labels dans des enveloppes (ou pas !!) Voilà, ça semble simple et efficace et ça donne ça. 

DSC_0781

Au bout d’un moment ça donne ça !

DSC_0779

Vous voyez le problème ?

J’ai donc commencé par cette boite et réorganisé de façon totalement différente ces fameux labels qui ne me servaient plus à rien, tant ils étaient en désordre. Sur un vieux cahier trouvé dans mes réserves je consacre désormais une page à chaque type de laine dont le nom est inscrit en gros en haut de la feuille. Puis je colle un label (un seul) sur le côté. Il ne me reste plus qu’à découper les indications de couleur et de lot et d’y ajouter un bout de la laine correspondante. Et voilà, maintenant ça donne ça :

DSC_0334 DSC_0336

Normalement je rajoute aussi le nom des patrons pour lesquelles j’ai employé cette laine spécifique. Mais évidemment, travaillant à partir d’échantillons anciens, j’ai des trous dans les informations.

 DSC_0335

Ce nouveau système est très pratique, économe en place et très facile à utiliser. Un index à la fin du cahier permet de retrouver assez vite la laine recherchée. Je ne l'ai pas inventé ex nihilo mais me suis souvenue d'un post ancien que j'avais lu, sans doute dans une chronique 'astuce rangement'. J'en suis vraiment contente mais on verra à l’usage si mon enthousiasme demeure…..

Bonne journée….